La Médiathèque départementale des Landes et Jean-Antoine Loiseau vous proposent chaque mois, dans Rendez-vous avec un livre leurs conseils de lecture : roman, essai, témoignage ou encore bande dessinée.

Polina Panassenko est une auteure, traductrice et comédienne russo-française. Née en 1989 en Russie, elle émigre avec sa famille en France, à Saint-Étienne en 1993, son père Grigory Panassenko mathématicien ayant obtenu un poste à l'université. Elle est naturalisée française sous le nom de Pauline Panassenko. 

Après des études à Sciences-Po Paris, elle suit une formation en art dramatique à la Comédie de Saint-Étienne et à l'École-studio du Théâtre d’Art de Moscou (MKhAT) et elle est lauréate des Ateliers Médicis (2018), de la Maison Antoine Vitez et des Talents Adami Théâtre (2020). Elle débute sa carrière littéraire en publiant en 2015, le titre "Polina Grigorievna",  un livre-enquête, illustré et construit autour de rencontres avec cinq Moscovites prénommées Polina Grigorievna. A travers une série d'entretiens, l'auteure franco-russe tente de retrouver par l'intermédiaire d'un prénom le lien qui la relie à son pays d'origine et à la France.

tenir sa langue

 

Le grand public découvre cette jeune autrice avec son premier roman "Tenir sa langue", où elle aborde les questions de l'exil, de l'identité, à travers le récit de l'action menée en justice pour retrouver son prénom d'origine. La romancière nous dévoile, dans un jeu de poupées russes l'histoire d'une vie, celle d'une famille, juive, exilée plusieurs fois, et celle d'un monde disparu, l'URSS. Ce texte, en partie autobiographique, évoque son enfance déchirée entre la Russie et la France mais aussi la perte de son prénom soudain francisé à son arrivée en France. Il pose la question de l’intégration. 

Un premier roman drôle, tendre et frondeur, construit autour d’une vie entre deux langues et deux pays. D’un côté, la Russie de l’enfance, de l’autre, la France, celle des mots qu’il faut conquérir !

Prix Fémina des lycéens 2022

 

 

Ce roman est à retrouver dans les médiathèques landaises ou sur la médiathèque numérique de Medialandes