Femmes de sciences # Jane Goodall

Jane Goodall, c'est toute une vie au service des chimpanzés, comme Dian Fossey avait dédié la sienne aux gorilles.

A partir de 1960, elle s'installe en Tanzanie et mène la plus longue étude sur le terrain de singes dans leur environnement naturel.

Elle découvre que les chimpanzés peuvent fabriquer et utiliser des outils pour capturer des termites. Elle observe que les singes ne sont pas végétariens mais omnivores et qu'au sein d'une même famille, se tissent des liens forts et durables.

Depuis 1977, Jane Goodall oeuvre pour l'environnement, par le biais de l'Institut qui porte son nom.

 

Voir Jane Goodall et son chimpanzé :

Découvrez les ouvrages de Jane Goodall :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.