Craig Johnson

 

Dans la continuité de la manifestation « Le polar se met au vert » qui s’est déroulée sur le territoire de MACS en 2010, la commune de Capbreton, la médiathèque départementale des Landes et ECLA Aquitaine vous proposent de rencontrer l’auteur américain Craig Johnson jeudi 20 janvier 2011 à la médiathèque "L'Ecume des jours" de Capbreton.

 

craig20johnson20stock20photo20large

Portrait :

Le parcours de Craig Johnson en littérature n’est pas commun. Après avoir été cow-boy, professeur d’université, officier de police à New York, pêcheur, charpentier… et traversé les Etats-Unis au volant de son pick-up, il s’arrête enfin dans le Wyoming, sur les contreforts des Bighorn Mountains où il vit avec sa femme, Judy.

Ayant suivi des études de littérature classique (ses auteurs de prédilection étant Steinbeck, Dickens ou Faulkner) pour venir très tard à la littérature policière, qu’il connait assez peu, il imagine un roman policier dont le personnage principal serait un shérif du grand ouest dont les aventures avec des personnages secondaires permettraient de décrypter la complexité de relations entre les sociétés blanche et indienne quicoexistent difficilement dans les High Plains.

Lorsqu’il crée le personnage de Walt Longmire, il le veut sympathique, intelligent, drôle, et avec un bon niveau culturel et les héros de roman dont il s’inspire pour le modeler sont Athos, l'un des « Trois Mousquetaires » et Jean Valjean, des « Misérables ».Il s’intéresse également aux dialogues, à leur construction, à ce que les personnages disent et à la manière dont ils le disent [Craig Johnson est titulaire d'un doctorat en études dramatiques].

Ayant écrit les deux premiers chapitres de Little Bird, il se passera pourtant 9 années avant qu’il revienne à la rédaction de son roman qu’il achèvera finalement en 5 mois. Très vite, une des plus importantes agences de New York s’occupe de lui, un contrat lui est proposé et son livre sort ensuite en France aux éditions Gallmeister.

Dans ce titre, Craig Johnson aborde la « question indienne » qui a beaucoup évolué depuis les premières représentations qu'on en a eues dans la littérature, dans le cinéma, à la télévision. Si les Indiens des réserves Crows et Cheyennes qui vivent près de chez lui ont très bien reçu le livre, c’est qu’il ne les a pas traités comme des stéréotypes avec leurs problèmes sociaux, mais comme des gens normaux avec des problèmes humains.

Le personnage de « Little Bird » une jeune fille un peu attardée qui a souffert du syndrome d'alcoolisme fœtal, peut ainsi résumer la condition sociale actuelle des Indiens.

La série Walt Longmire compte à ce jour cinq titres aux USA, dont 2 ont été traduits en France et elle est en cours d'adaptation télévisée aux États-Unis

 

Little BirdLITTLE BIRD

Traduit de l’américain par Sophie Aslanides, éditions Gallmeister (2009)

 

LAURÉAT DU PRIX DU ROMAN NOIR 2010 DU NOUVEL OBSERVATEUR / BIBLIOBS, sélectionné pour le Grand Prix des Littératures Policières et finaliste du Prix 813.

Après vingt-quatre années passées au bureau du shérif du comté d’Absaroka, dans le Wyoming, Walt Longmire aspire à finir sa carrière en paix. Ses espoirs s’envolent quand on découvre le corps de Cody Pritchard près de la réserve cheyenne. Deux années auparavant, Cody avait été un des quatre adolescents condamnés avec sursis pour le viol d’une jeune indienne, Melissa Little Bird, un jugement qui avait avivé les tensions entre les deux communautés. Aujourd’hui, il semble que quelqu’un cherche à se venger.

 Alors que se prépare un blizzard d’une rare violence, Walt devra parcourir les vastes espaces du Wyoming sur la piste d’un assassin déterminé à parvenir à ses fins.

 

 book_v_494

LE CAMP DES MORTS

Traduit de l’américain par Sophie Aslanides, éditions Gallmeister (2010)

Lorsque Mari Baroja est empoisonnée à la maison de retraite de Durant, Wyoming, le shérif Walt Longmire se trouve embarqué dans une enquête qui le ramène cinquante ans en arrière. Il se plonge alors dans le passé mystérieux de cette femme et dans celui de son mentor, le shérif Lucian Connally à la poigne légendaire.
Tandis que l’histoire douloureuse de la victime trouve peu à peu une résonance dans le présent, d’autres meurtres se mettent sur le chemin des deux shérifs. Aidé par son ami de toujours, l’Indien Henri Standing Bear, son adjointe au langage fleuri et un nouveau venu séduisant, le shérif mélancolique et désabusé se lance à la poursuite de l’assassin à travers les Hautes Plaines enneigées.

Le Camp des morts, le second volet des aventures de Walt Longmire, nous emmène au cœur d’une violence qui se terre dans les paysages magnifiques du Wyoming. Et hisse Craig Johnson au niveau des plus grands.

Traduit de l’américain par Sophie Aslanides

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.