Histoires sans texte

Les albums sans texte ne proposent que des images et peuvent déconcerter. Ce sont surtout les adultes qui ne savent pas quoi faire en tournant les pages : l’absence de texte, le silence peuvent  les rendre mal à l’aise et généralement, le livre est feuilleté trop vite sans prendre le temps de bien regarder l’image. Faut-il commenter soi-même,  laisser l’enfant s’exprimer ?.

Les possibilités de lecture sont nombreuses. Les adultes se rendront vite compte à quel point les enfants ont des facilités face à l’image, capables de voir les moindres détails, les mémoriser, comprendre les différentes pistes proposées, revenir en arrière et arriver à construire leur propre histoire.


La qualité de l’illustration est essentielle puisque c’est elle qui prédomine et les éditeurs font le plus souvent appel à des illustrateurs confirmés. Une lecture attentive, une re-lecture sont parfois nécessaires pour tout percevoir.

Ces livres sont particulièrement intéressants à plusieurs titres : ils favorisent l’échange entre l’enfant et l’adulte. Ils sont particulièrement appréciés par les enfants qui ont des difficultés avec l’écrit. L’appropriation de la lecture avec ce type de livre se fait naturellement, souvent de façon ludique et dédramatise l’acte de lire. Chaque enfant quel que soit son niveau est à égalité avec celui qui est plus à l’aise avec l’écrit.

C’est grâce à sa faculté d’imaginer que l’enfant va s’approprier les images, les interpréter et créer sa propre histoire qui ne sera peut-être pas la même que celle de son petit camarade.

Une malle « Histoires sans texte » est à votre disposition. Parmi la quarantaine d’albums sélectionnés, quelques coups de cœur :

la_revanche_du_coq« La revanche du coq » de Béatrice Rodriguez (suite du « Voleur de poule ») dans la collection histoires sans paroles chez Autrement. Une collection d’une vingtaine de titres. Même la couverture et dos de couverture ne comportent aucun texte. On peut même inventer un titre : à l’enfant d’entrer directement dans l’histoire ou les personnages prennent vie et évoluent au fil des pages.

« La surprise » de Janik Coat aux éditions MéMo. Une histoire simplissime entre une femme et son chat, l’attente de nouveaux arrivants de part et d’autre et l’amour indéfectible entre les deux. Les images en aplats de couleurs sur un très beau papier se passent de tous commentaires.

« Le parapluie » de Ingrid et Dieter Schubert chez Mijade. Un chien trouve un parapluie, l’ouvre et le voilà emporté par le vent. Nous suivons son merveilleux voyage dans les nuages, la savane, les océans. Quelle aventure !

"Diapason" de Laëtitia Devernay : un livre qui se déploie comme les ailes d'un oiseau, au rythme d'un petit chef d'orchestre perché sur de grands arbres. La musique prend corps. Magnifique !

la_vagueSur le thème de la musique, saluons la réédition de : « C’est mon papa » de Sara, auteur-illustratrice dont la majorité des albums sont sans texte avec une technique de papiers déchirés d’une très grande maitrise.

« La vague » de Suzy Lee chez Kaleidoscope. Une enfant s’approche de l’eau, évite de se mouiller et se laisse surprendre par une vague. Jeu universel et émotion garantie.





dessine


" Dessine » de Bill Thomson à l’Ecole des loisirs. Trois enfants au parc ont emporté leurs crayons et dessinent. Le dinosaure sur ressorts les inspire mais voilà que le monstre s’anime. Les dessins hyperréalistes pleine page apportent le dynamisme et accentuent le suspense. Grosse frayeur !




le_monde_englouti

" Un monde englouti" de David Wiesner chez Circonflexe. Un enfant découvre sur une plage un vieil appareil photographique. La pellicule qu’il fait développer montre des univers incroyables. Sur la dernière photographie apparaît un enfant qui tient lui-même une autre photographie. On comprend que l’appareil photographique passe de main en main….Le lecteur suit fasciné ces différentes découvertes.

"La porte" de Michel van Zeveren chez Pastel. L’occupation de la salle de bain pose problème. Comique de situation et personnages irrésistibles.

la_famille_foulque
"La famille foulque, Trois chats…" de Anne Brouillard
Albums remarquables par la qualité des peintures et l’ambiance créée.

morse
"Morse, où es-tu ?" de Stephen Savage chez Pastel
Morse s’est échappé du zoo et se fond dans le paysage au milieu des habitants. Le gardien le cherche partout. Accessible pour les tout-petits et très amusant.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.