Rayon Surf

Trois très beaux livres à découvrir pour les passionnés de surf et pour tous les autres.

Trois ouvrages très différents et pourtant très complémentaires !

 

 

 

 

 

Le surf n’est pas qu’un simple sport, c’est aussi un art de vivre. Véritable passionné de surf, Thierry Organoff transmet son enthousiasme pour ce mode de vie unique.

Initiez-vous à la culture surf et à son univers en 50 mots-clefs illustrés de photographies et d’illustrations uniques. Découvrez son histoire, ses codes, ses tendances et apprenez à utiliser son vocabulaire : qu’est-ce qu’un thruster ? Êtes-vous goofy ou regular ? Maîtrisez-vous le cut-back ? Du mythique Duke à Kelly Slater, des plages de sable blanc de Hawaii à celles de la côte basque, le monde du surf n’aura plus de secret pour vous !

 

surfing

 

 

 François Lartigau fut un frondeur, un vrai, mordu de vagues, de voyages et d' expériences. Comme peu d'autres, il a vécu l' aventure du surf moderne, a connu la contre-culture de la glisse, la découverte des spots secrets, la route, les drogues, la marginalité. Au cours de ses aventures, de Biarritz à l' Australie, en passant par l' Afrique du Sud, il ne s'est jamais défait de ses carnets et scrap-books, tous remplis d' anecdotes, de dessins et d' aquarelles, sauvegardant ainsi ce qu il appelait les « Surfing Moments ». Plusieurs mois avant de s' éteindre le 13 décembre 2016, François Lartigau avait entrepris de tout raconter. Trop diminué par la maladie, conscient qu il ne pourrait aller au bout de son dernier projet, il a demandé à son ami surfeur et écrivain Alain Gardinier de l' aider à réaliser le livre dont il rêvait. Plonger dans Surfing Moments, c' est embarquer pour un superbe voyage où les souvenirs se mêlent aux tubes de couleurs et à l' eau salée. Ce récit unique nous transporte dans l' univers d' un homme fou d' océan, de mouvement et d' absolu.

 

 

 

 

 

 

zarma sunset

 

 

 

Après seulement trois ans de pratique, Karim est devenu surfeur professionnel et a accédé au cercle fermé des " chargeurs ", ces têtes brûlées qui affrontent des murs d'eau de quinze, vingt mètres, parfois plus... En Europe, ils doivent être une vingtaine à oser se mesurer à de tels monstres. Aujourd'hui, il vit là où le soleil et sa passion l'appellent. Mais il ne se prend pas pour un autre et ne renie ni ses origines ni son passé : "Bien sûr, j'ai beaucoup ramé. Il m'a fallu combattre les moqueries, le racisme, les préjugés. Il m'a fallu partir loin des copains, mentir aux miens, vivre comme un clochard et dormir tout un hiver dans ma voiture, au bord de l'océan, dans le seul espoir de tenir, un jour, debout sur ma planche. J'y ai mis toute la rage que j'avais emmagasinée en moi durant des années. Et puis, un beau matin du printemps 2001, je suis enfin parti sur une vague. Et cette vague me porte encore aujourd'hui "

 

 

 

 

 

Sur le même thème :

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.