L'auteur-illustrateur jeunesse Tomi Ungerer nous a quittés

Publié à l'Ecole des loisirs, Tomi Ungerer fait partie des auteurs-illustrateurs majeurs de la littérature jeunesse. C'est à lui que l'on doit "Les trois brigands" adapté au cinéma en 2007, le terrifiant "Géant de Zérada", "Jean de la lune" (adapté au cinéma en 2012), "Otto", "Flix" et tant de personnages qui ont marqué des générations d'enfants. Ces livres, à la fois tendres et irrévérencieux, malicieux plaisent aux enfants et ne se démodent pas. Persuadé que la créativité naissait des traumatismes, Ungerer ne craignait pas d'effrayer les enfants à travers ses histoires et illustrations.

Tomi Ungerer est né à Strasbourg le 28 novembre 1931 et a vécu beaucoup de drames dans sa vie : le décès de son père lorsqu'il a 3 ans, sa région l'Alsace annexée à l'Allemagne dès 1940, l'endoctrinement nazi : enfant, il lui était interdit de parler français ni alsacien. Toute sa vie, il luttera contre les injustices, l'autoritarisme, le racisme, détestera les frontières...

C'est aux Etats-Unis qu'il débutera sa carrière dans les arts graphiques. Ses livres pour enfants furent bannis dans les bibliothèques américaines pendant 30 ans, considérés comme violents et choquants. Les albums de Tomi Ungerer ont connu un immense succès, les livres ayant été traduits en plus de 40 langues.

Il a écrit « Si j’ai conçu des livres pour enfants, c’était d’une part pour amuser l’enfant que je suis, et d’autre part pour choquer, pour faire sauter à la dynamite les tabous, mettre les normes à l’envers : brigands et ogres convertis, animaux de réputation contestable réhabilités… Ce sont des livres subversifs, néanmoins positifs ».

Son livre pour enfant le plus connu est  "Les trois brigands", paru en 1960. L'album raconte l'histoire de trois vilains brigands (armés d'un tromblon, d'un soufflet à poivre et d'une hache) qui vont enlever une petite orpheline, Tiffany. De ces trois méchants hommes, qui amassent des trésors, de l'or dont ils ne font rien, elle va en faire des bienfaiteurs de l'humanité. Ce conte fait partie des classiques de la littérature jeunesse.

On ressent une très forte émotion lorsqu’il est question d’enfants abandonnés aux portes des églises avec une image très réaliste. Ungerer a pour principe de faire confiance aux enfants. Parler de sujets sensibles par la fiction aide les enfants à se construire, à grandir, à gérer ses émotions.

Ce qui choque, notamment les adultes, c’est que ces thèmes « tabous » sont le reflet de notre monde actuel ou la violence est incontournable. L’enfant grâce à ces contes, prend conscience de sa propre violence, de ses peurs, des interdits, comprend les conséquences, comment y faire face, fait des choix. Il met de la distance grâce aux mots choisis et aux images de l’auteur sur ce qu’il ressent, par sa représentation symbolique. Chaque lecteur petit ou grand, vivra cette émotion selon sa sensibilité, son vécu, sa culture.

Dans un autre album très apprécié des enfants « Le géant de Zéralda », il est question d’un ogre « avec des dents pointues, une barbe piquante, un nez énorme et un grand couteau » qui sème la terreur dans son village, à la recherche d’enfants à croquer. Jusqu’au jour où il rencontre une petite fille, Zéralda  qui lui cuisine de bons petits plats. Rassasié, il ne mangera plus d’enfants. Le héros de ce conte, c’est elle, courageuse, pleine de bonté et de gentillesse.

Tomi Ungerer était également connu comme auteur d'affiches, de dessins érotiques. Cet artiste aux nombreuses facettes a fait don de son œuvre au Musée de Strasbourg ouvert depuis 2017.

Il a reçu le prestigieux prix Hans Christian Andersen et a été nommé ambassadeur du Conseil de l'Europe pour l'enfance et l'éducation.

Retrouvez une sélection de ses meilleurs livres pour la jeunesse disponibles près de chez de vous et sur la Médiathèque numérique, "le film d'animation "Jean de la lune", à partir de 6 ans, la bande originale du film "Les trois brigands".

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.