Filles, garçons, les stéréotypes dans la littérature de jeunesse ont la vie dure !

 51iW3MhMUbL  SX342

L'actualité récente nous amène à réfléchir sur les préjugés, le sexisme, l'égalité entre les filles et les garçons. Qu'en est-il en littérature de jeunesse ?

Une petite sélection résolument engagée pour tordre le coup aux clichés. Il est intéressant de proposer à nouveau des albums qui ont connu du succès et qui offrent aux enfants et éducateurs des pistes de réflexion.

Si on regarde de très près les albums destinés aux plus jeunes, on s'aperçoit que les stéréotypes sont très présents. Les enfants à la lecture de très nombreux albums ont une vision caricaturale de la famille, de la vie quotidienne qui est bien loin de ce qu'ils vivent réellement. Le plus souvent dans les albums, les mamans ne travaillent pas à l'extérieur, elles sont mères au foyer. Très peu de livres suggèrent un partage des tâches domestiques et familiales.

Trois coups de coeur :

 

61E6JMZM2JL  SX342

 

 Vite, vite, chère Marie ! de N.M. Bodebecker, Autrement, 2000

Marie croule sous les tâches domestiques que lui ordonne de faire son mari tyrannique jusqu'à la rébellion. Histoire amusante.

 

 

 

 

 

 

 

 

Un classique :

brownecalicochon

A calicochon ! de Anthony Browne, Flammarion, 1987

C'est la mère qui s'occupe de tout à la maison : cuisine, ménage .. dans l'indifférence la plus totale. La solution sera radicale.

51NF0DDKE7L  SX342

Le papa qui avait 10 enfants de Bénédicte Guettier, Casterman

C'est le papa qui assume tout et 10 enfants, ce n'est pas une mince affaire. Histoire amusante et touchante

Deux exemples de pugnacité pour se faire une place dans un milieu professionnel masculin :

51DTaaEVmL  SY300

L'incroyable exploit d'Elionor de Tami Lewis Brown, Albin Michel, 2011

Inspiré d'une histoire vraie, celle d'une jeune femme de 16 ans, la plus jeune pilote des Etats-Unis qui en 1928 volera sous les 4 ponts de New-York.

Et aussi « Roland Garros et la petite aviatrice » de Maryse Lamigeon, Ecole des loisirs, 2002

Des livres ou l'impertinence, la volonté permet de lutter contre les dicktats sociaux, des livres où l'on tient compte des goûts personnels des enfants :

Un classique :

51J4Z8M1TEL  SY445

Fifi Brindacier d'Astrid Lindgren, Hachette

Une héroïne hors-norme, insolente et volontaire qui défie l'autorité des adultes.

51bveKaiaCL  SY445

Princesse Finemouche de Babette Cole, Seuil, 1986

La princesse Finemouche refuse de se marier et revendique sa liberté de pouvoir vivre comme elle l'entend.

Marre du rose de Nathalie Hense, Albin Michel, 2009.

« D'habitude, les filles, elles aiment le rose ; seulement moi, le rose, ça me sort par les yeux ! Et c'est pareil pour les princesses... » On lui colle l'étiquette de « garçon manqué ». Lili veut pouvoir exprimer ses goûts en toute liberté et le dit haut et fort.

Dans les albums jeunesse, les femmes sont avant tout des mères, rarement des héroïnes. En maternelle, les différences physiques entre les garçons et filles sont insignifiantes. Et pourtant ce sont généralement les animaux puissants qui incarnent les personnages masculins (loups, ours..) tandis que les filles sont représentées par des animaux de petite taille (souris..).

On trouve toutefois des contre-modèles avec des filles entreprenantes, courageuses. Les garçons, souvent dans des rôles de super-héros ont rarement la possibilité dans les livres pour enfants de pouvoir exprimer leurs difficultés et émotions.

Une Bd :

51wuarzNmNL  SY445  

 

l'île au poulailler de Laureline Mattiussi

Le capitaine des pirates est une femme ! Vive la mutinerie !

Il faut sauver le prince Victor de Christine Beigel, Benjamins média (livre-cd).

Le prince Victor est un peureux, prisonnier d'une bande d'affreux. C'est Zoé, sa bien-aimée qui fera preuve d'un courage à toute épreuve pour le sauver.

Quelques titres pour les filles qui rêvent d'être footballeuses :

Quand Lulu sera grande de Fred L.

Lulu jouera au foot, chassera le dragon...

Madlenka, star du foot de Peter Sis

9782211060028

Monelle et les footballeurs de Geneviève Brisac, Ecole des loisirs, 2000

Monelle rêve de devenir championne de football. Au collège, c'est la seule fille à choisir cette activité et ce n'est pas facile de se faire accepter des garçons. Soutenue par ses parents et son petit frère, elle ne lâchera rien et arrivera à ses fins.

Poka et Mine, le football, Pastel, 2010

« Pokadou, je veux faire du foot ! » dit Mine. Mais c'est un sport de garçon, ça ! Répond Poka. Une belle histoire ou l'on voit qu'il faut une sacrée énergie et volonté pour se faire accepter dans un milieu essentiellement masculin.

Une maison d'édition jeunesse créée en 2005 : Talents hauts qui revendique une démarche féministe.

150 titres au catalogue dont plusieurs livres ont reçu le soutien d'Amnesty international. Talents hauts est aussi l'organisateur d'un concours d'écriture 'livre égaux ». Nous recommandons plus particulièrement sa collection « Livres et égaux », des romans qui tordent le cou aux idées reçues sur les filles et les garçons.

http://www.talentshauts.fr/

Des sites pour approfondir la question avec des sélections de livres et autres ressources :

http://.adequations.org/spip.php?article1584#outil_sommaire_2

Lab-elle

http://wwwlab-elle.org

Que racontent les albums illustrés aux enfants , Ou comment présente-t-on les rapports hommes-femmes aux
plus jeunes ?/Sylvie Cromer, Adela Turin-Recherches féministes, 1998

http://goo.gl/rkgpP

Raconte-moi une histoire non-sexiste-Slate.fr2012

http://goo.gl/fXbCH

51ddLIrg2PL  SX342

Filles d'albums : les représentations du féminin dans l'album/ Nelly Gagne-Atelier du Poisson soluble, 2011

Les représentations du masculin et du féminin dans les albums illustrés ou Comment la littérature enfantine contribue à élaborer le genre /Sylvie et Isabelle Cromer

http://goo.gl/IqdMs

Les stéréotypes de genre /Centre d'information sur les droits des femmes et des familles des Bouches-du-Rhône

http://goo.gl/Bjvrl

100 albums jeunesse pour l'égalité entre les filles et les garçons/ Marie Madeleine Koelsch

http://goo.gl/WfDrb

Sexisme dans la littérature enfantine : quels effets pour le développement des enfants ?/ Anne Dafflon-Nouvelle

http://goo.gl/yY7cn

Le sexisme dans la littérature pour la jeunesse : l'exemple des albums : Hélène Angelot

http://goo.gl/bmjuJ

On peut regretter que la littérature jeunesse n'offre pas plus d'histoires d'amitié entre les filles et les garçons.

Apprendre à se connaître, partager les mêmes activités, s'apprécier sans a-priori et craintes, sans agressivité, s'entraider, tout cela ne permet-il pas de mieux vivre ensemble et combattre les préjugés ?.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.