Jack dans la Pléiade

Consécration pour le héros de nos jeunes années, Jack London, qui entre au Panthéon de la littérature : Gallimard sort un coffret de Romans, récits et nouvelles dans la prestigieuse Pléiade, sous la houlette de Philippe Jaworski.

Jack London, toute une enfance de lecture pour nombre d'entre nous.

Croc-Blanc d'abord et très vite, son pendant, l'Appel de la Forêt que l'on préfère pour son côté sombre.
Toujours des histoires de chiens chez London : de Michaël chien de cirque à Jerry dans l'île.
Des histoires de pionniers au Klondike, à l'image de Belliou-la-fumée. Des récits de navigateurs : la Croisière du Snark ou Le loup des mers.
Jack aimait aussi la boxe : preuve en est Sur le ring. Ardent socialiste (Le peuple d'en bas), il donne à voir l'histoire de sa courte vie dans Martin Eden et John Barleycorn.

Il s'est aussi tourné vers la science-fiction et de récit fantastique avec Le Dieu rouge et d'autre nouvelles.

Chaque lecteur a son préféré parmi cette oeuvre prolifique, parfois colorée de connotations racistes, propres à l'époque.
Un bijou, qu'on ne saurait trop recommander : Construire un feu, 40 pages chez Actes Sud pour dire la tragédie qu'est notre vie d'homme sur la Terre.

 

La sélection

Dans la Médiathèque numérique

Des références chez Phébus Libretto

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.