Irlande

En ce joli mois de mai, la littérature irlandaise est à l'honneur avec la parution du premier roman de Paul Lynch "Un ciel rouge, le matin" aux éditions Albin Michel.

En 1832, dans l'aube rougeoyante d'Inishowen, au nord-ouest de l'Irlande, Coll Coyle et sa famille sont sur le point d'être expulsés de leur ferme. Ils n'ont aucune idée de ce qui a poussé le fils de leur riche propriétaire à prendre cette décision terrible pour eux. Fou de colère et de désespoir, Coll tue le jeune homme et doit s'enfuir, poursuivi à travers les tourbières du Donegal par Faller, homme de main du père de la victime, qui a juré de se venger, coûte que coûte. Coll parvient pourtant à leur échapper en s'embarquant pour l'Amérique. Pendant que sa femme Sarah, laissée seule avec leurs deux enfants, essaie de comprendre ce qui est arrivé, il est engagé à la construction du chemin de fer de Pennsylvanie. Dans les chantiers dévastés par le choléra, Faller finira par retrouver Coll, scellant leurs destins.

L'écriture de Paul Lynch est incroyablement belle et imagée, ce premier roman est puissant, ponctué de scènes intenses, et tient le lecteur en haleine de la première à la dernière page. Un formidable livre, la découverte d'un styliste et conteur qui possède un souffle dramatique rare.

Quelques infos supplémentaires sur le blog Mollat avec une vidéo et sur le site le choix des libraires pour la revue de presse.

Bonne lecture !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.