Portraits croisés : Lawrence Block et John Harvey

Block Harvey 2

Lawrence Block et John Harvey, focus sur deux auteurs qui soufflent leurs 80 bougies en 2018 !

 

 

 

 

 

 

 

Block Harvey 2

Lawrence Block et John Harvey, focus sur deux auteurs qui soufflent leurs 80 bougies en 2018 !

 

 

 

 

 

 

 

Lawrence Block

Lawrence block Calmann LevyLawrence Block, né le 24 juin 1938 à Buffalo, dans l'État de New-York est un écrivain américain.

 

Durant ses études au Antioch College de Yellow Springs dans l'Ohio, il devient directeur de collection chez Scott Meredith et publie en 1958 sa première nouvelle You can’t loose.

 

Au début des années 60, il écrit de nombreux romans « sexy » pour finalement se tourner vers le roman d’espionnage en créant le personnage d’Evan Tanner, un agent secret qui a perdu la faculté de dormir pendant la guerre de Corée. Les 7 premiers titres seront écrits dans la décennie.

 

Pendant toutes ces années, il continue également à écrire des nouvelles et des romans noirs dont Deadly Honeymoon paru aux Etats-Unis en 1967 (La lune rouge pour la version française), adapté au cinéma sous le titre Nightmare Honeymoon en 1972.Huit millions de facons de mourir

 

Au début des années 70, il écrit une nouvelle série publiée sous le pseudonyme de Chip Harrison. Écrite à la première personne, elle met en scène le personnage de Chip Harrison lui-même, jeune assistant d’un détective amateur qui se prend pour Nero Wolfe le héros de Rex Stout.

 

Après des publications sous d’autres pseudonymes, il entame la série Matt Scudder en 1976 sous son nom et connait enfin le succès, notamment avec le titre Huit millions de façons de mourir paru en 1982 qui recevra le Shamus award et sera adapté en 1986 au cinéma par Hal Ashby avec Jeff Bridges dans le rôle de Matt Scudder et Rosanna Arquette. Les lecteurs s’attacheront au personnage de cet ex-flic alcoolique qui devient détective privé à New York et qui au fil des titres se rachète une conduite et fréquente les alcooliques anonymes. A retrouver dans Tuons et créons, c'est l'heure, Le Coup du hasard, Ils y passeront tous, Les fleurs meurent aussi, Entre deux verres et dans le recueil de nouvelles La Musique et la Nuit.

 

Lawrence Block crée en parallèle le personnage de Bernie Rhodenbarr, libraire le jour et cambrioleur raté la nuit que l’on suivra dans une dizaine de titres à l’humour très présent dont Le Blues du libraire, La Spinoza Connection, Les Lettres mauves ou encore Le voleur qui comptait les cuillères, une façon de s’évader de la noirceur de sa chronique new-yorkaise.

 

Il reçoit le Grand Master Award de la Mystery Writers of America en 1994.

 

En 1998, il entame une nouvelle série avec un personnage, tout aussi "drôle", le tueur à gages John Keller que l’on retrouve dans les titres Le Pouce de l'assassin, Keller en cavale, ou plus récemment Tue-moi, paru en 2017 chez Gallimard Série noire.

 

Lawrence Block est un écrivain prolifique qui a été récompensé par de nombreux Prix littéraires et qui à 80 ans qui nous offre une œuvre riche et variée. Découvrez ses titres sur la médiathèque numérique et dans la médiathèque la plus proche de chez vous !

 

John Harvey

 

John Harvey ©U. Andersen Service de presse Ecrivain et scénariste, John Harvey est né le 21 décembre 1938 à Londres.

 

Enseignant le théâtre et les lettres à l’université de 1963 à 1974, il démissionne et commence à écrire l’année suivante. Après une maîtrise obtenue en 1979, il devient maître de conférence sur le cinéma et la littérature à l’Université de Nottingham.

 

Il crée également une petite maison d'édition, Slow Dancer Press, spécialisée dans la poésie, écrit des romans pour la jeunesse et des recueils de poésie, travaille à des adaptations pour la télévision et la radio tout en publiant plusieurs dizaines de romans principalement des westerns sous différents pseudonymes.

Eau dormante Harvey Rivages

 

Également scénariste, il a rédigé plusieurs scénariis de téléfilms et deux séries télévisées, dont Hard Case.

 d'ombre et de lumiere Harvey Rivages

C’est à cette période qu’il décide de se consacrer entièrement à l'écriture, mais il lui faudra attendre 1989 pour rencontrer la célébrité avec le personnage de Charles Resnick, policier d’origine polonaise, amateur de jazz et travaillant à Nottingham. Dans cette série très « noire », l’auteur s’attachera à décrire la société britannique sans fard, notamment dans les titres Les Années perdues, Lumière froide, Eau dormante, Derniers Sacrements, Cold in Hand et Ténèbres, ténèbres.

 

John Harvey a aussi écrit une autre série policière de trois romans consacrée à Frank Elder, inspecteur principal en retraite après 30 ans de service au commissariat de Nottingham que l’on retrouve dans les titres De cendre et d'os, qui recevra le Prix du polar européen en 2007 et D'ombre et de lumière.

 

Harvey est aussi l’auteur d’une dizaine d’autres romans policiers et de nombreuses nouvelles dont Couleur franche, Traquer les ombres, Le Deuil et l'Oubli et Lignes de fuite.

 

Il reçoit le Diamond Dagger Award en 2007 pour l'ensemble de son œuvre. (Re)découvrez ses titres dans votre médiathèque.

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.