Bernard Noël, auteur aux multiples casquettes, écrivain et poète engagé, romancier, historien, reporter, polémiste, sociologue, critique d'art, éditeur, est décédé le 13 avril 2021.

Bernard Noel 2Né en 1930 en Aveyron,  Bernard Noël se lance dans des études de journalisme à Paris qui l’amènent vers sa vraie vocation, la littérature.

 

Après des poèmes à faible diffusion, il connait la notoriété grâce au scandale d'un roman érotique de 1969 qui lui vaut des poursuites pour outrage aux bonnes mœurs, Le Château de Cène. Il explique s'être libéré avec ce livre, sous le pseudonyme d'Urbain d'Orlhac, du traumatisme de sa génération, la guerre d'Algérie. Condamné en première instance en 1973, il bénéficiera d'une amnistie après l'arrivée à la présidence de Valéry Giscard d'Estaing.

 

Très engagé dans les combats de son temps, de la guerre d’Algérie jusqu’aux récentes violences policières, son œuvre porte la trace de ses engagements.

 

Son envie profonde de liberté, sa passion pour la langue et ses vertiges s’expriment dès son premier roman. Une prose acérée, violente et souvent crue lui vaut des démêlés avec la justice mais le conforte dans son rejet de l’ordre et du capitalisme et lui inspire un essai cinglant, L’Outrage aux mots, où il développe la notion de « sensure », notion propre à l'auteur. La dénonciation de la censure, de l'oppression et de la violence, le combat pour la liberté et la création sont mis en lumière dans son titre La Reconstitution, une pièce qui retrace une bavure policière ayant causé la mort d’un jeune homme en 1986.

Un homme aux multiples facettes : il entre dans le monde des lettres par la porte de l’édition où il travaille comme correcteur et traducteur  puis dirigera la collection Textes chez Flammarion. Son amitié pour les peintres et son goût pour la peinture le conduisent à collaborer à la réalisation de très nombreux livres d'artistes et, plus récemment, à en illustrer lui-même certains.

Son œuvre qui résonne avec notre époque a été couronnée du Grand prix national de la Poésie en 1992, et du Grand Prix de poésie de l'Académie française en 2016 pour l'ensemble de son œuvre poétique. Une belle reconnaissance pour celui dont le travail avait été salué en son temps par Louis Aragon.

Retrouvez l’œuvre de cet auteur dans les médiathèques du département

OPAC Sélection de notices