Un printemps confiné, un été masqué, et la rentrée ?

recommandations maj 16 juinLe site biblio-covid recense les outils pour accompagner les bibliothèques.

L'aide pour la reprise des activités des médiathèques vous guide dans la mise en pratique des recommandations au sein de la médiathèque.

Voici un condensé pratique de ces recommandations.

 

Dans ces protocoles, est précisé que l’accès aux espaces publics ne doit être possible que si la distanciation physique peut être respectée et si l’organisation permet la mise en œuvre des gestes barrières.

Prévoir une signalétique claire sur les mesures d'hygiène, les parcours de circulation.

Adapter la jauge : 10 à 20 m² par personne pour gérer le flux maximal d'usagers dans les locaux, jauge à adapter en fonction de la fréquentation habituelle de votre médiathèque.

 

Quelques recommandations générales pour les accueils et les animations :

  • Privilégier les accueils assis, en respectant 1 mètre entre les participants ou groupes familiaux. La capacité d’accueil différera ainsi d’une bibliothèque à l’autre. Sur des gradins, prévoir 1 assise sur 2.
  • Port du masque et lavage des mains avant/après
  • Éviter les animations impliquant des déplacements, du type Escape Game par exemple
  • Pas de circulation des ouvrages pendant l’animation
  • Aération des locaux
  • Si les assises ont des accoudoirs, les nettoyer avant/après
  • Une animation en extérieur (parvis de la bibliothèque par exemple) rassemblant plus de 10 personnes est soumise à autorisation spéciale auprès de la préfecture

Site de la préfecture des Landes

pdfModèle de demande d'autorisation auprès de la préfecture

 La MDL vous sensibilise particulièrement au maintien des recommandations sanitaires pour les actions culturelles et encourage les équipes à faire valider toute action culturelle et son protocole sanitaire en amont. 

Lien vers l'aide à l'organisation de festivals dans le champ des arts et de la culture

Pour les classes :

  • Se rapprocher des écoles pour adapter leur propre protocole : si la distanciation de 1 mètre n’est pas respectée dans la classe, il n’est pas nécessaire de la respecter dans la bibliothèque pour une même classe. Sinon, prévoir des petits groupes en fonction de l’espace d’accueil de la bibliothèque
  • Se rapprocher de l’enseignant pour convenir de l’organisation : quelle zone de la bibliothèque est accessible, quels ouvrages peuvent ou pas être manipulés, etc. Cela peut faire l’objet d’un document écrit simple que vous remettez aux enseignants en amont de la visite
  • Le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans, et dangereux pour les élèves maternelles (décret du 31 mai 2020)
  • L’éducation nationale considère le groupe classe dans lequel des objets peuvent être échangés : des livres peuvent donc circuler entre élèves d’une même classe. Il convient de veiller à ce que ces livres aient suivis une quarantaine, ou aient été nettoyés en amont de l’accueil, et à la fin. « L’accès aux jeux, aux bancs et espaces collectifs extérieurs est autorisé. La mise à disposition d’objets partagés au sein d’une même classe ou d’un même groupe constitué (ballons, jouets, livres, jeux, journaux, dépliants réutilisables, crayons, etc.) est permise. »
  • Le lavage des mains est préférable à l’eau et au savon. Il faut éviter le gel hydro-alcoolique pour les plus jeunes, et en surveiller l’éventuel usage pour les classes élémentaires.
  • Éviter que des classes se croisent (organisation des plannings en fonction).

Lien vers le Protocole sanitaire des établissements scolaires

 

L’accueil des 0-3 ans :

Le Guide ministériel accueil 0-3 ans-rentrée du Ministère des solidarités et de la santé stipule que  « Les regroupements d’enfants dans les crèches familiales et en Relais d’Assistants Maternels sont possibles, de même que les activités rassemblant plusieurs assistants maternels organisées par des associations dans les lieux autorisés à accueillir du public. » L’accueil des assistantes maternelles et des enfants est donc possible à la bibliothèque.

La capacité d’accueil est à évaluer en fonction de la taille de la bibliothèque.

La recommandation pour les lieux dédiés à l’accueil des enfants est la suivante :

« Nettoyage des locaux et du matériel

L’évolution de la situation épidémique permet de revenir à l’organisation de routine du nettoyage, avec les produits habituels. Il est ainsi recommandé de :

  • Nettoyer au minimum une fois par jour les sols et grandes surfaces avec les produits habituels
  • Nettoyer et désinfecter régulièrement les petites surfaces les plus fréquemment touchées par les enfants et les professionnels dans les salles et autres espaces communs, au minimum une fois par jour et davantage si elles sont visiblement souillées
  • Maintenir une attention particulière à l’hygiène des toilettes (adultes et enfants) et des plans de change, avec un nettoyage désinfectant adéquat et fréquent, au minimum une fois par jour
  • Nettoyer les objets (ex. les jouets) utilisés par les professionnels ou les enfants régulièrement et au minimum toutes les 48 heures. »
  • Le lavage des mains se fait au savon et à l’eau. Le gel est fortement déconseillé pour les jeunes enfants. Veillez à ce que les flacons de gel hydro-alcoolique mis à disposition des adultes ne restent pas à portée de mains des enfants
  • Si vous optez pour le nettoyage d’une sélection de livres mis à disposition des enfants, attention à utiliser a minima des produits compatibles avec la nourriture (produits courants, avec une mention Food contact surface)
  • Utilisation du matériel (tapis-lectures, kamishibaï) uniquement par les intervenants. Évitez de laisser des peluches ou poupées de chiffons dans les espaces d’accueil.

 

Ne restez pas seul.es face à la mise en œuvre des animations et accueils dans la bibliothèque, rapprochez-vous de vos partenaires habituels, écoles, relais d’assistantes maternelles, associations. De plus les décisions d’ouverture et d’accueil reviennent aux élu·es et à la direction de votre collectivité.

Vous pourrez continuer à adapter vos accueils au fur et à mesure.

Nous vous tiendrons informé·es si de nouvelles préconisations nationales émergent.