Le Sénat communique un rapport d'information sur la mise en place de l'extension des horaires des bibliothèques publiques.

Les rapporteurs de la mission d'information sur l’extension des horaires d’ouverture des bibliothèques ont rendu publics leurs constats et recommandations.

 

En 2019, 343 projets étaient financièrement soutenus, permettant une augmentation de l’amplitude horaire hebdomadaire de 8 heures 30 en moyenne. 623 communes ou intercommunalités étaient engagées, 747 bibliothèques impliquées, et 9,1 millions de Français concernés.

 

Accès au rapport

Accès à la synthèse

 

"Convaincues que l'extension des horaires d'ouverture des bibliothèques est un puissant levier de réduction des fractures culturelles, sociales et territoriales, les rapporteures formulent plusieurs recommandations afin de préserver voire amplifier la dynamique en cours. Certaines concernent directement le dispositif de soutien financier de l'État, d'autres se rattachent plus globalement à la politique de lecture publique :

- assurer la pérennité financière des projets en cours au-delà des cinq années de soutien de l'État en préparant, dès à présent, la période de transition vers d'autres relais de financement ;

- garantir aux nouveaux projets le bénéfice de l'aide financière d'amorçage en veillant à l'abondement suffisant du dispositif de soutien de l'État jusqu'en 2022 et au-delà ;

- améliorer l'accompagnement en ingénierie des collectivités les moins bien dotées pour réduire les disparités territoriales ;

- mettre l'accent sur la formation initiale et continue des professionnels dans le cadre des prochaines « Assises de la formation en bibliothèque territoriale » ;

- encourager la coopération entre les bibliothèques territoriales et les bibliothèques universitaires en incitant le ministère de la culture et le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche à mener une réflexion commune ;

- sécuriser juridiquement la compétence lecture publique des départements en affirmant dans la loi le caractère obligatoire du rôle du département sur les bibliothèques départementales de prêt."

 

Dans le document de présentation du rapport par les rapporteures, des données intéressantes sont partagées. Voici quelques notes rapides qui pourront être complétées par la lecture du rapport de la commission :

  • Il est question des "évolutions touchant à l'architecture, le fonctions et les usages" des bibliothèques, véritables "espaces de démocratie sociale et culturelle".
  • Un focus sur les aides financières de l’État permet de rendre compte de l'organisation du soutien auprès des bibliothèques publiques.
  • Une amélioration du service offert : "L'extension des horaires s'inscrit dans un nouveau rapport à l'usager [...] : une meilleur adaptabilité de l'offre de services, une attention accrue à l'accueil, une médiation renforcée". Les extensions d'horaires ont surtout porté sur les jours de semaine et le samedi.
  • Une augmentation de la fréquentation et une diversification des publics accueillis (familles, personnes à statut précaire...)
  • Une réorganisation interne des équipes pour une meilleure qualité de service