Guide pratique accessibilité

Guide pratique à l'usage des médiathécaires : pour des médiathèques inclusives



Boite a outils accueil et public guide pratique accessibilite article

 

 

Références


La loi du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées »

« Les établissements existants recevant du public doivent être tels que toute personne handicapée puisse y accéder, y circuler, y recevoir les informations qui y sont diffusées dans les parties ouvertes au public. L’information destinée au public doit être diffusée par des moyens adaptés aux différents handicaps […] » (article 41).


Le manifeste des bibliothèques de l’UNESCO

Les services de bibliothèque publique sont accessibles à tous, sans distinction d'âge, de race, de sexe, de religion, de nationalité, de langue ou de statut social. Des services et des documents spécifiques doivent être mis à la disposition des utilisateurs qui ne peuvent pas, pour quelque raison que ce soit, faire appel aux services ou documents courants, par exemple, les minorités linguistiques, les personnes handicapées, hospitalisées ou emprisonnées.

La convention de développement culturel Drac-Département des Landes

Le département des Landes a fait de l’accessibilité des ressources culturelles aux publics empêchés une priorité contractualisée avec la DRAC au sein d’une convention de développement culturel - au sein d’un Contrat Territoire Lecture - au sein d’une convention signée entre le CD40, la Drac et l’ARS (Agence Régionale de Santé en Aquitaine).

 

Guide pratique à l'usage des médiathécaires : pour des médiathèques inclusives



Boite a outils accueil et public guide pratique accessibilite article

 

 

Références


La loi du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées »

« Les établissements existants recevant du public doivent être tels que toute personne handicapée puisse y accéder, y circuler, y recevoir les informations qui y sont diffusées dans les parties ouvertes au public. L’information destinée au public doit être diffusée par des moyens adaptés aux différents handicaps […] » (article 41).


Le manifeste des bibliothèques de l’UNESCO

Les services de bibliothèque publique sont accessibles à tous, sans distinction d'âge, de race, de sexe, de religion, de nationalité, de langue ou de statut social. Des services et des documents spécifiques doivent être mis à la disposition des utilisateurs qui ne peuvent pas, pour quelque raison que ce soit, faire appel aux services ou documents courants, par exemple, les minorités linguistiques, les personnes handicapées, hospitalisées ou emprisonnées.

La convention de développement culturel Drac-Département des Landes

Le département des Landes a fait de l’accessibilité des ressources culturelles aux publics empêchés une priorité contractualisée avec la DRAC au sein d’une convention de développement culturel - au sein d’un Contrat Territoire Lecture - au sein d’une convention signée entre le CD40, la Drac et l’ARS (Agence Régionale de Santé en Aquitaine).

 

Des collections adaptées

Quelles collections dans vos bibliothèques ?

Des textes en caractères agrandis

La MDL dispose d’un fonds de documents en grands caractères. Cette collection a été particulièrement étoffée en 2015 (778 nouveaux exemplaires).

N’oubliez pas que les médias informatiques sont des outils précieux pour agrandir les caractères :  mettez à disposition les tablettes prêtées par la MDL. La taille de police est adaptable aux possibilités de lecture de chacun.

Si vous avez des besoins en tablettes, signaler-les à votre bibliothécaire de secteur.

 

Les livres audio ou textes lus : pour écouter les textes

La MDL dispose d’un fonds de livres lus sur CD.

Les tablettes sont utiles pour consulter des livres lus (la plupart sont au format MP3)

Des lectures provenant de textes du domaine public : litteratureaudio.com ou https://librivox.org/

 

Des livres adaptés (format daisy) sur la médiathèque numérique

Les ressources des éditions Voolume sur la médiathèque numérique de Médialandes.

Le format Daisy (Digital Accessible Information SYstem) permet d’écouter des livres avec des lecteurs adaptés. Ces livres répondent à des normes pour pouvoir se déplacer dans le texte, accéder au sommaire, être lus sur une planche braille…

La MDL souhaite proposer une bibliothèque de livres aux formats Daisy sur la médiathèque numérique de Médialandes. Elle sera accessible aux personnes reconnues en situation de handicap. Celles-ci seront informées de cette ressource par la MLPH (Maison Landaise des Personnes Handicapées), qui invitera le public à se tourner vers les médiathèques. Si vous êtes sollicités par des personnes déficientes visuelles, n’hésitez pas à leur parler de cette offre à venir. Elles nous aideront à sa mise en place dans de bonnes conditions.

Vous pouvez vous tourner vers la Médiathèque Valentin Haüy pour bénéficier d'un "Pack Daisy" : "Daisy dans vos bibliothèques".

Ces documents pourront être consultés sur tablettes, car « talk back » prend en charge le format Daisy.

Vous pouvez découvrir un lecteur Daisy en empruntant la malle « Histoires à écouter » : 50 livres lus accompagnés d’un lecteur Victor.

 

Un fonds de livres en braille

La MDL dispose d'un fonds de livres en braille et livres tactiles en prêt.

 

Lecture des ressources sur ordinateur

NonVisual desktop Access (NVDA) est une revue d'écran gratuite et à source ouverte pour le système d'exploitation Microsoft Windows. En donnant des informations via une voix synthétique et le Braille, il permet aux personnes aveugles ou malvoyantes d'accéder à un ordinateur sans coût additionnel par rapport à une personne voyante.

En restituant l'information par synthèse vocale ou en Braille, NVDA permet aux personnes aveugles et mal-voyantes d'utiliser le système d'exploitation Windows ainsi que beaucoup d'applications disponibles dans cet environnement.

Téléchargement de NVDA sur l'ordinateur

 

 

Des œuvres exceptionnellement accessibles aux publics empêchés

Pour améliorer la diffusion des œuvres, une exception au droit d'auteur est prévue par le législateur (Loi DADVSI du 1er août 2006 relative au droit d’auteur et aux droits voisins dans la société de l’information).

Cette exception permet à des organismes à but non lucratif (habilitation : inscription ou agrément) de réaliser et de communiquer aux personnes empêchées de lire du fait d’un handicap, des versions adaptées d’œuvres protégées par le droit d’auteur sans autorisation préalable des titulaires des droits d’auteur ni contrepartie financière. La consultation de ces documents est strictement personnelle et réservée aux personnes empêchées de lire du fait d’un handicap (identification des bénéficiaires).

Les bénéficiaires ont ainsi accès à des œuvres mises à disposition par les éditeurs sur la plateforme PLATON gérée par la Bnf.

Vade-mecum relative à la mise en œuvre de l'exception au droit d'auteur dans les bibliothèques publiques (décembre 2018) : guide synthétique sur cette exception, chartes d'engagement de l'usager

 

Des aides pour vos projets

Le Centre National du Livre soutient les bibliothèques dans leurs projets d'acquisitions, de médiation et de valorisation des fonds développés en faveur de publics spécifiques.

Pour en savoir plus sur ce dispositif d'aide

 

Des outils numériques adaptés

Quels outils numériques pour une meilleure médiation ?

 

Un site internet répondant aux normes d’accessibilité

La refonte du portail Médialandes a permis de repenser son accessibilité pour les personnes en situation de handicap. La société C3rb Informatique, responsable du logiciel Orphée et du site Médialandes.fr, a développé ses sites dans le respect des critères du RGAA des niveaux 4 et 5 selon le label « e-accessible ».

Des tests effectués avec le Pôle sensoriel des Landes (IRSA) sur le site Médialandes.fr ont confirmé que le site est accessible pour les personnes malvoyantes.

 

Une application spécifique pour la médiathèque numérique

Une application a été développée en 2015, pour simplifier l’accès à la médiathèque numérique. Élaborée en marge d’un projet d’accès à la culture pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, cette application permet de proposer des ressources sélectionnées par la Bibliothèque en fonction des profils des usagers.

Il s'agit d'une expérimentation, d'une démarche de développement.

 

Des actions culturelles adaptées

Quelles animations pour tous vos publics ?

 

 

Pour une médiation adaptée des ressources de la médiathèque

La MDL recense des acteurs et des ressources. Ce recensement peut vous aider à organiser des actions adaptées (traducteurs en LSF (langue des signes), spectacles adaptés, compagnies spécialisées…).

Nous comptons sur vous pour enrichir la liste de ces ressources. Envoyez un mail à votre bibliothécaire de secteur.

 

Se former, s'informer

Où se former ? Comment s’informer ?

 

La formation

Tosca consultants met en ligne le site bibliotheques-inclusives.fr.

Le site http://bibliotheques-inclusives.fr signale des ressources visant le développement de l’accueil de tous les publics en bibliothèque.

Il privilégie le signalement de conseils pratiques et de démarches, en rapport avec l’accueil des personnes :

  • éloignées de la culture,
  • emprisonnées,
  • en situation de handicap,
  • illettrées,
  • ne maîtrisant pas le numérique,
  • ou socialement défavorisées.

 

Communiquer sur les ressources

Auprès des publics concernés : La MLPH sera le partenaire incontournable d’une communication de ces ressources auprès des personnes en situation de handicap.

Médialandes : Un portail ressource identifié

Le portail Médialandes permettra de recenser l’ensemble des informations mises à disposition du public.

Les bibliothécaires du réseau sont les acteurs premiers d’une médiation personnalisée de ces ressources.

Le registre d'accessibilité : penser l'information aux publics

 

Des médiathèques adaptées

Les équipements sont-ils accessibles au plus grand nombre ?

 

Des bâtiments pour un large public

Chaque médiathèque est concernée.

Un bâtiment accessible doit pouvoir permettre « à des personnes handicapées, avec la plus grande autonomie possible, de circuler, d’accéder aux locaux et équipements, d’utiliser les équipements, de se repérer, de communiquer et de bénéficier des prestations en vue desquelles cet établissement ou cette installation a été conçu. Les conditions d’accès des personnes handicapées doivent être les mêmes que celles des personnes valide ou, à défaut, présenter une qualité d’usage équivalente. »

La formation initiale de 7 jours organisée par la MDL donne les clés de l’accessibilité des bâtiments et des collections.

 Fiche pratique sur l'accessibilité en bibliothèque

 

Des espaces "facile à lire"

Ces espaces dédiés permettent un accès facilité aux collections et aux services de la médiathèques

N'hésitez pas à contacter votre bibliothécaire de secteur pour un "point accessibilité" de votre médiathèque.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.