Café littéraire avec trois auteurs locaux, aux univers radicalement différents mais qui ont chacun des choses à raconter.

Pour inaugurer ces rencontres à la découverte des talents cachés de proximité, nous vous donnons rendez-vous avec trois auteurs : Sheila Lileu, Christian Houisse et Michel Darriet.

Afin de faire la part belle à la création locale et permettre à chacun de s'exprimer en public.

Entre roman d’aventure pour la première, science-fiction pour le deuxième et mémoires pour le troisième, ce café littéraire se veut un moment convivial autour d'un café ouvert à tous les curieux.

Christian Houisse, journaliste dans la presse quotidienne régionale (L’Écho Républicain, Paris Normandie, Pyrénées Presse), ancien correspondant du Monde, l’auteur a attendu la retraite pour s’autoriser à prendre autant de distance par rapport à l’actualité et s’affranchir de son rôle d’observateur et de commentateur du réel. Dans ce premier roman, Envoyés spéciaux dans l'au-delà, il s’offre un voyage dans l’imaginaire, prend à bord onze passagers et les lecteurs volontaires.

Bibliothécaire depuis plus de vingt-huit ans, Sheila Lileu a fréquenté de nombreux publics, dont certains rétifs à la lecture. C'est pour ces lecteurs en panne qu'elle écrit ses romans où l'action prime. Faisant fi des longues descriptions, elle injecte dans ses romans une vision positive et jubilatoire, suite à ses formations en développement personnel. Ainsi sont nées les Aventures de Max Morlan. Ce Monsieur tout le monde sort en permanence de sa zone de confort pour accéder à une existence emplie d'aventures et de rencontres, qui le nourrissent et l'élèvent. Parcourant les pays où Sheila Lileu a souvent posé ses valises, Max Morlan a son intuition pour guide et son amour pour moteur. Empathique et chanceux, ce personnage cherche un sens à sa vie, ce qui l'entraîne dans moult péripéties. Une autre chance est le premier opus de la quadrilogie, suivi de Retour dans le désert et Barcelone, en avant toute ! Le quatrième opus des Aventures de Max Morlan, L’Exil pour mieux revenir, est en cours de publication.

Admis à l’école normale de Dax en 1961, Michel Darriet dans son Journal d'un instit de campagne, évoque le temps où l’instituteur était un personnage incontournable de son village, sorte de curé laïc chargé de véhiculer les valeurs de la République et de donner l’exemple à tous et toutes par son implication. Son premier poste aurait pu le vacciner définitivement de l’enseignement. Sa première inspection est un désastre puisqu’il récolte un 2 qui lui fait encore monter la colère aux oreilles. Heureusement pour lui l’inspecteur constatera que le jeune normalien est complètement livré à lui-même et ne s’opposera pas à ce qu’il revienne sur ses terres. À Ondres, Saint-Vincent-de-Tyrosse puis Tarnos, cet animateur inépuisable qui se donne pour mission de faire comprendre aux enfants le monde qui l’entoure, donnera la pleine mesure de ses capacités.

Détails des prochaines sessions

Aucune prochaine date